AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre ses portes à tout le monde ! C'est le moment de s'inscrire !

I don't care of what they think
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: RP: Îles Flottantes :: Agterra :: Village Coloré
avatar

Identité
Talent: Brasier
Race:
Don: Megalomaniac: Détermine ses deux personnalités à l’aide de la couleur de ses yeux. Rouge pour Elle, bleu pour Goupy. Rhabdophobia: Peut infliger une douleur psychique à une personne dans son champ de vision. Plus la douleur est grande, plus sa santé mentale baisse et plus Goupy ressent de la douleur émanant de ses anciennes blessures.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
Localisation : fire
MessageSujet: I don't care of what they think Jeu 4 Mai - 0:43
I don't care of what they think
◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈
     Au loin, nous pouvons entendre le fer hurler sur les coups acharnés d’un marteau. Nous pouvons aussi apercevoir au même moment une ombre se glisser derrière la porte et peu après, le bruit disparu. Le fer plongea dans l’eau et de la vapeur se forma, pouvant gâcher la vue de plus d’un. Seulement, vous, vous avez l’habitude, vous vivez ça tous les jours. Peu après avoir accroché la lame, des mains se glissent dans votre dos pour pouvoir défaire votre tablier de couleur ocre et jettent un sceau de sur les flammes ardentes. Ensuite, vous prenez vos clés après vous être lavée et vous ouvrez la porte qui donne au cruel monde extérieur, direction la ville.

Désormais, c’était votre routine : se lever, travailler à la forge et lors de la nuit, aller traîner dans des bars pour pouvoir oublier votre malheur et votre monstruosité qui vous hante constamment. Vous ne faisiez que boire, boire et encore boire, ces temps ci. Sans compter la drogue, bien évidemment. Vos espoirs envers ce cruel monde étaient envolés et vous ne pensez qu’à mettre fin à ce supplice éternel en détruisant le monde, le peuple ainsi que leurs dieux. Une bonne demi heure après, vous arrivez enfin en ville. Les gens discutaient entre eux, riaient ou marchaient sans aucun mot. Ça m’donne envie de vomir. pensez-vous intérieurement. Alors bute les. Vous préférez ignorer cette voix et malencontreusement, lors de cette petite période d’inattention, quelqu’un se heurta sur vous.  

  • « Fait gaffe, putain.»

Vous arrivez, quelques mètres après, devant la porte du bar. Sans hésitation, vous rentrez et vous vous dirigez automatiquement vers le comptoir. Une fois assise, le barman vous lança un regard interrogateur.

  • « Un double. Comme d’hab’, s’t’e plaît. »

Commença alors le début d’une soirée sans regrets, ou peu à peu, les souvenirs du meurtre de votre seul ami disparaissaient peu à peu de votre conscient à l’aide de l’alcool.


  • GOUPY Featuring ARIA
    Codage de M. IoAo ∞

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Brasier
Race:
Don: Megalomaniac: Détermine ses deux personnalités à l’aide de la couleur de ses yeux. Rouge pour Elle, bleu pour Goupy. Rhabdophobia: Peut infliger une douleur psychique à une personne dans son champ de vision. Plus la douleur est grande, plus sa santé mentale baisse et plus Goupy ressent de la douleur émanant de ses anciennes blessures.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
Localisation : fire
MessageSujet: Re: I don't care of what they think Lun 15 Mai - 23:48
I don't care of what they think
◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈
   Certains mots sonnaient dans votre tête et se répétaient inlassablement. Peu à peu, vous vous recourbez sur vous même les paupières fermées. Les ténèbres étaient beaucoup trop présentes. Seulement, un bruit attira votre attention. Vous voyez du coin de l'œil une belle Oratoria rentrer dans le bar. Le pokemon eau attira rapidement votre attention. Il fallait avouer qu'elle était plutôt jolie, même beaucoup. Un peu intriguée par la nouvelle venue, vous la fixez sans gêne se diriger vers la scène. Vous prenez un instant pour commander une autre verre et une voix attira votre attention. En vous retournant, vous voyez à nouveau la type eau mais dans une belle tenue sur scène et qui chantait d'une voix tout simplement sublime. Vous l'écoutez un instant et pour une raison inconnue, vous revoyez ces scènes.

FLASH-BACK

"Dit Dhorn, dit... Tu penses qu'on pourrait s'échapper de toute cette misère ?" Vous voyez une jeune Roussil dans l'herbe aux côtés d'un Mélancolux bien trop familier à vos yeux.
"Quelle misère ?" demanda le Mélancolux.
"Et bien tu sais, le village... J'aimerais bien ouvrir une forge comme... Papa... Mais loin d'ici. Je ne veux plus être ici..." avoua la jeune renarde en regardant ses mains.
Vous voyez ses blessures puis vous regardez vos propres mains. Oui. Ces brûlures étaient bien trop familières à vos yeux.

"Je te promets qu'on partira ensemble. On pourrait vieillir comme deux bons vieux amis et à faire nos farces ensemble. "déclara le chandelier.

Vous fixez moment. Cela faisait combien de temps, déjà ? Au moins deux semaines... Au moins deux semaines. Vous vivez un véritable enfer depuis. Sans compter les voix incessantes d'Elle qui résonnent dans votre tête. Vous entendez toujours la douce voix de la Otaroria en fond puis quelque chose attira votre attention. Le décor avait changé. Vous étiez en pleine ville près de la même Roussil. Et vous entendez tout. Toutes... Ces réflexions.
« Regarde son pelage... On dirait un démon.  » murmura quelqu'un.
« Un démon ? C'est le diable incarné !  »
« Regarde toutes ces cicatrices... Elle est affreuse.  »
« Ô Arceus, c'est un véritable monstre. »

Le décor changea à nouveau. La voix de la chanteuse toujours en fond. Vous voyez plusieurs scènes. Plusieurs victimes. Et tous le même mot. « Monstre. » grondait un homme, le visage a moitié brûlé.  « J'espère qu'un jour quelqu'un exterminera le monstre sur tu es.  » fit un autre, à moitié mort.  « Un monstre comme toi ne devrait pas vivre. » cria un autre en tentant de vous poignarder. « Sale ordure ! Tu ne mérites pas de vivre, monstre que tu es ! » hurla votre mère. Puis vous vous tournez, cherchant à vous échapper. Vous ne voyez que son expression. Que sa terreur.  « Je ne te reconnais plus... Tu es devenur un monstre...Goupy... » fit Dhorn avant de lâcher un dernier soupire. Non... Non... Non. Non. NON. NON. NON ! NON PUTAIN DE MERDE ! BORDEL DE MERDE, NON, POURQUOI.
POURQUOI CE MONDE EST-IL AUSSI... AUSSI... DHORN ! DHORN POURQUOI ?! POURQUOI T- . Quelque chose vous interrompt. Elle. Qui vous sourit. Qui vous a sourit. "Dis donc... Tu ressembles de plus en plus à moi, Goupy."



FIN DU FLASH-BACK.


Vous avez un sursaut. De la sueur sur le front, vous regardez autour de vous, l'air paniquée. La type eau venait de finir sa chanson. Vous applaudissez lentement. C'était donc cette inconnue qui avait provoqué tout cela ? Vous secouez un peu la tête et froncez les sourcils. Non. Il ne fallait plus penser à cela. Ces flash-backs ne reviendront pas. La jeune femelle s'approcha du bar tandis que vous l'observez du coin de l'œil. Une fois celle ci assez proche, vous parlez.

  • « Magnifique chanson, t'as une superbe voix ma belle. ~ » dites-vous d'une voix mielleuse. Vous tournez la tête vers elle, un sourire sur les lèvres. « J't'offre un verre ? ~ »


Un double. Comme d’hab’, s’t’e plaît.
  • GOUPY Featuring ARIA
    Codage de M. IoAo ∞

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Brasier
Race:
Don: Megalomaniac: Détermine ses deux personnalités à l’aide de la couleur de ses yeux. Rouge pour Elle, bleu pour Goupy. Rhabdophobia: Peut infliger une douleur psychique à une personne dans son champ de vision. Plus la douleur est grande, plus sa santé mentale baisse et plus Goupy ressent de la douleur émanant de ses anciennes blessures.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
Localisation : fire
MessageSujet: Re: I don't care of what they think Jeu 25 Mai - 18:02
I don't care of what they think
◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈
   Vous souriez. Donc, c'est elle qu'j'ai bousculé tout à l'heure... J'aurais carrément mieux fait de m'retourner ♥, songez-vous. Un léger rire s'échappe de votre gorge. La type eau ne manquait vraiment pas de culot ! Elle t’intéresse, hein ? pensa une autre voix. Ferme la et r'tourne te coucher, Elle. grondez-vous intérieurement. Vous vous tournez vers la Oratoria, un sourire en coin.

  • « Désolé ma belle, je n'savais qu'c'était toi. J't'offre ça ♥ » annoncez-vous d'une voix mielleuse. Vous vous tournez vers le barman. « Un double pour la magnifique demoiselle à mes côtés, et la même pour moi. »


Votre but était de passer pour la gentille, comme toujours. Ensuite, vous pourrez apprendre à la connaître et la manipuler. Mais quelque chose envers cette femelle intriguait votre esprit et le tourmentait grandement. Pour une raison inconnue à vos yeux, la Oratoria semblait différente des autres et nombreux pokémons que vous avez rencontré, ou même croisés. Vos sentiments étaient différents. Et c'est pour cela que vous avez comme but de la connaître absol-ument.

  • « D'ailleurs, j'connais pas ton nom. Moi, c'est Goupy ~ »


Vous voyez du coin de l’œil un Mackogneur assis non loin de vous sur une table et vous fixer d'un regard rempli de haine. Celui-ci commença à s'approcher de vous tandis que vous faites mine de ne pas l'avoir vu. Tiens..; Ne vous étiez pas battu contre lui dans un autre bar avec lui, une autre fois ? Ou alors vous aviez battu deux de ses compagnes... A vrai dire, vous ne savez plus vraiment.
  • GOUPY Featuring ARIA
    Codage de M. IoAo ∞

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Brasier
Race:
Don: Megalomaniac: Détermine ses deux personnalités à l’aide de la couleur de ses yeux. Rouge pour Elle, bleu pour Goupy. Rhabdophobia: Peut infliger une douleur psychique à une personne dans son champ de vision. Plus la douleur est grande, plus sa santé mentale baisse et plus Goupy ressent de la douleur émanant de ses anciennes blessures.
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 17
Localisation : fire
MessageSujet: Re: I don't care of what they think Mer 28 Juin - 21:45
I don't care of what they think
◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈◇◆◈
   S'apprêtant à écouter la magnifique type eau, un sauvage fit interruption dans la discussion. Fronçant les sourcils, vous commencez à boire votre verre en fixant le Pokemon combat. Une chose la fit sourire, c'est quand Aria répondit qu'elle ne s'intéressait pas aux "vrais mâles". Parfait. Au moins, vous avez vos chances. Reposant votre verre vide, vous le brisez entre votre main au même moment. Et en un éclair, votre main attrapa soudainement le poignet de la brute de pokémon combat tout en le fixant d'un sourire carnassier.

  • « Eh... » grondez-vous d'une voix caverneuse. « C'moi qu'tu insultes de salope, connard ? T'as entendue la beauté à côté d'moi... Lâche là. Ou tu préfères que j'te brûle le bras ? » dites-vous en souriant un peu plus, toujours en le fixant.


Tandis que le Mackogneur lâcha un peu son emprise sur la nageoire de la type eau, vous resserrez votre étreinte sur son poignet pour ensuite le tirer en dehors du comptoir. Tout en mettant beaucoup de force -puisque c'est un pokémon combat-, vous jettez le Mackogneur contre un mur juste à côté. Le même sourire aux lèvres, vous sortez votre bâton pour le frapper au sol. Sachant qu'il était un type Combat, une attaque de type Psy serait très efficace contre ce dernier. Préparant une attaque Psyko au cas où, votre regard fixa toujours le mâle.

  • « J'espère pour toi que tu n'lui a pas fait mal, hein ? D'ailleurs... J'te conseille de vite te barrer d'ici, si tu veux pas brûler d'l'intérieur. » grognez-vous, le même sourire aux babines.



  • GOUPY Featuring ARIA
    Codage de M. IoAo ∞

_________________