AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre ses portes à tout le monde ! C'est le moment de s'inscrire !

Save the Ladybug !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fin :: Liens du passé :: RP abandonnés
avatar

Identité
Talent: Regard Vif
Race:
Don: //
Douge l'Eclair
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 20
Localisation : Onsépa
MessageSujet: Save the Ladybug ! Jeu 2 Fév - 0:09
Marius déambulait tranquillement du haut de ses quatre pattes dans les plaines de l’île qu’était Agterra. C’était vraiment très beau par ici, luxuriant à souhait. Il y avait beaucoup d’herbes, plus ou moins hautes par endroit. L’espace était particulièrement vaste et parfait pour courir de bonnes distances. Mais le loup brun n’était pas là pour se dégourdir les pattes ou pour manger de bonnes baies juteuses. Il était là dans l’espoir de trouver un bon coin pour créer un abri pour ses amis et lui. Son groupe, les Amis de l’ABC, étaient logés dans le Village Coloré, comme beaucoup d’autres Pokémon. Néanmoins, personne ne pouvait savoir combien de temps ils allaient pouvoir garder la maisonnette en bois alors il valait mieux assurer leurs arrières. Le canidé avait donc prévenu son leader et ses coéquipiers de sa mission du matin.

Il trainait des pattes, un peu dépité de n’avoir encore rien trouvé lorsqu’il tomba sur une scène étrange. Il y avait une Coxyclaque aux prises avec un Insecateur en colère. Le loup pencha légèrement sa tête de côté, intrigué, avant de s’approcher doucement. Il avançait sans faire de bruit et assez naturellement afin de ne pas éveiller des soupçons chez les Pokémon Insecte. Désormais à bonne distance pour entendre leurs paroles, même légèrement, Pontmercy se stoppa net et pointa ses oreilles vers leur direction. Ce qu’il entendit ne lui plaisait pas du tout. L’insecateur mâle était en fait le mari de la coccinelle. Néanmoins, ce dernier n’était clairement pas dans un bon jour puisqu’il menaçait sa femme. Le loup gronda intérieurement, attentif et prêt à bondir sur le bougre n’importe quand.

La femelle sortait des excuses à profusion mais l’autre n’en avait rien à faire. De ce que le Lougaroc Diurne entendait, il s’agissait d’une scène de ménage à cause de l’argent et d’un adultère. Pour l’aspect financier, le brun ne pouvait qu’être désolé pour les deux inconnus. Même sur le Nouveau Monde les temps étaient durs… Tous n’avaient pas eu la chance d’avoir des biens ou des pièces lors de leur mystérieux transfert sur Coloreros. Les pauvres se faisaient de plus en plus nombreux chaque jour, et le canidé ne connaissait que trop bien leur situation. Et puis, il y avait cette histoire de tromperie. Le jeune ne voulait pas en savoir plus puisque c’était quelque chose de plus privé. Toujours était-il que la mante géante semblait réellement en vouloir à sa compagne.

Tout à coup L’insecateur brandit l’une de ses faux mortelles dans les airs et l’abattit avec force sur la pauvre Coxyclaque. S’en était trop pour le gentil Marius qui se redressa et fonça à toute vitesse vers le Pokémon blessé. Il se plaça entre les deux insectes et plongea son regard glacé dans celui sombre et fatigué du mâle.

« N’avez-vous donc pas honte ?! Ce n’est pas facile tous les jours mais vous n’avez pas le droit de la blesser ainsi ! »

Le loup était énervé par ce comportement, lui qui était d’ordinaire si réservé. L’insecateur abusait de sa force et de son pouvoir sur sa femme et cela était intolérable. Mais l’insecte vert n’avait pas l’air inquiet en voyant ainsi débarqué le Pokémon Roche. Au contraire, il resta neutre et silencieux. De ce fait, Pontmercy se retourna vers le Pokémon dans la douleur et lui demanda son état. La Coxyclaque n’était que légèrement blessée grâce à un réflexe qui venait probablement de lui sauver la vie. Rassuré, le Lougaroc commença à se détendre mais se tourna de nouveau vers l’être violent quand il entendit sa voix.

« Casses-toi petit. Tu ne sais rien de la vie, tu ne sais pas comme c’est dur de vivre avec une trainée pareil. Elle a dilapidé mon argent avant d’aller voir ailleurs. Elle ne mérite que la mort. »

Bien entendu, le brun ne savait pas quoi répondre à cela. Les accusations de l’Insecateur étaient certainement vraies car la femelle en rouge et noir semblait atrocement gênée. De plus, elle ne protestait pas, comme si elle savait ses torts. A cela, Marius ne pouvait rien faire non plus. Cela ne le regardait pas mais le mari était trop violent pour qu’il parte maintenant. Enfin, alors que le révolutionnaire s’y attendait le moins, le gros insecte avec des faux siffla et des fourrées sortirent d’autres Pokémon. Ils étaient deux, et menaçants, un sourire sur leurs visages durs. Le jeune mâle se préparait alors à défendre la Coxyclaque car il savait que les renforts de la mante n’allaient pas être tendres avec eux. L’insecateur avait bien réalisé son coup, comme s’il s’attendait à ce que son épouse soit secourue par un parfait inconnu. C’était une mauvaise nouvelle pour l’Ami de l’ABC qui n’aimait pas combattre. Et puis seul contre trois, ses chances étaient très maigres…

Désormais, en face de lui se trouvaient le type Insecte, ainsi qu’un Mangriff et un Seviper. Il les avait bien choisi ses collègues…

« Aller, choppez le ! »

Et en un instant, Marius vit de ses yeux clairs la mangouste géante et le serpent se projetaient vers lui. Si le canidé chocolat parvint à éviter la queue coupante du serpent, il fut agrippé par le Mangriff qui venait d’utiliser Vive-Attaque afin de s’approcher à la vitesse de l’éclair. Pontmercy reçut ensuite un bon coup de poing dans la truffe avant d’atterrir sur le sol, couché sur le flanc. Son museau était désormais en sang mais pas de quoi l’empêcher de combattre. Il vit du coin de l’œil que la femelle s’était mise à l’écart, en pleurs et observant la scène avec impuissance. Le Lougaroc contre-attaqua ensuite en grognant et en utilisant une capacité Tomberoche. Les cailloux tombèrent entre lui et ses ennemis, lui laissant ainsi le temps de reprendre son souffle. Mais l’insecte qui n’avait pas bougé se matérialisa derrière lui, il était très rapide. Probablement grâce à un boost de vitesse avec Hâte.

Il en profita alors pour entailler la cuisse du loup avant de rire. Marius hurla de douleur tant la blessure était profonde. Il eut pour réflexe de se lécher afin d’empêcher le liquide vital de s’écouler encore plus mais la mante ne lui laissa pas plus de temps. Il écrasa les côtes du canin avec violence et le révolutionnaire fut obligé de rester au sol. Souffrant, le type Roche ne pouvait plus bouger. Seul contre trois adversaires était mission impossible… Ses yeux regardaient alors à l’horizon, comme s’il priait pour qu’un miracle se produise.

_________________
“Alors que tu chasses un tigre par la porte de devant, un loup peut entrer par celle de derrière.”
Ou inversement dans le cas de Marius et Doug.

Douge l'éclair rugit en #FC6A03
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Jeu 2 Fév - 15:25


Grantaire était assoupi dans un coin, une bouteille à moitié entamée dans les pattes. Il avait passé une grande partie de la nuit éveillé, pensant à Aizora et tout ce qui avait été laissé derrière. Non pas que le lynx regrettait quoique ce soit, mis à part leurs camarades. Mais il était des nuits comme cela, où le cynique ne pouvait pas dormir et plongeait alors dans des souvenirs peu encourageant.

Au petit matin, il entendit vaguement lorsque le Chef de leur petit groupe, Enjolras, et Marius se levèrent. Ils partageaient le même bâtiment, n'ayant encore pas trouver d'emplacement définitif pour Les Amis de l'ABC. R n'ouvrit pas un oeil et se contenta d'écouter avec ses oreilles bleue et orange. Pourquoi regarder la pitié dans leurs pupilles quand ils le découvriront une nouvelle fois en train de comater dans son coin ?

Le luxray les entendit échanger les salutations matinales, répondant par un grognement si jamais on venait à lui dire bonjour également. Ainsi, il signifiait également qu'il n'était pas encore mort, ou dans un état préoccupant. En vérité, Grantaire avait tellement l'habitude de boire qu'en général, il se tenait frais même avec deux ou trois bouteilles dans le sang. Mais quand le moral n'était pas au rendez-vous, ce n'était pas la même chose.

Le lougaroc gentil déclara qu'il irait encore à la recherche d'un endroit propice pour le groupe de révolutionnaire. Ah, ce que ça pouvait faire rire le félin sceptique ! Qu'ils étaient beaux, les sauveurs du peuple. Un Nemelios colérique couleur blé, un Lougaroc chocolat trop gentil et un Luxray sombre alcoolique.

Secondes après secondes, le temps passa dans cette matinée décidément ennuyante. Le lynx bouclé avait quand même décidé de se relever au bout d'un certain temps, tout ça pour aller se chercher une nouvelle bouteille. Que pouvait-il faire de plus, de toute façon ? Il n'était bon à rien si ce n'était à boire et combattre parfois. Il n'était pas aussi intelligent qu'Enjolras, ni aussi optimiste que Marius. Il n'avait pas leur charisme, ni leurs idées ou leurs convictions.

Cependant, alors que le midi approchait, Grantaire fut pris d'une intuition. Il ne parvenait pas à se débarrasser de cette idée entêtante. Marius prenait beaucoup de temps pour aller à la recherche d'un endroit et il n'avait rien pris pour manger. Il était parti bout en train, sans prendre d'équipement ni sans préciser où il allait, du moins à la connaissance du bleuté.

▬ « Je vais faire un tour.»

Suite à cette déclaration, le luxray sortit et s'éloigna quelque peu. Puis il s'assit et se concentra. Grâce à son Don de Marquage, Grantaire pouvait retrouver la trace de Marius sans grande difficulté. Ainsi apprit-il que le lougaroc s'était tourné vers les Plaines Vertes pour ses recherches. Le lynx se laissa guider par le lien invisible reliant sa marque et lui-même.

Quand il arriva à destination cependant, le félin bleu et noir se mit à courir, les babines retroussées et le pelage gonflé. Des insectes étaient en train de s'en prendre à son compagnon canin ! Le lupin chocolat était couché sur le flanc, des gémissements lui échappant parfois de son museau ensanglanté. La colère monta rapidement dans le corps du luxray.

Et sans cérémonie, il entra en collision avec l'adversaire le plus proche de Marius, à savoir un Insecateur. Grâce à son talent Rivalité, Grantaire était un peu plus fort que la normale et il comptait bien sur ce coup de pouce pour venger son ami blessé. Au contact de la mante religieuse verte, il activa sa capacité Etincelle.

Malheureusement, le félin se retrouva rapidement mis devant les faits dont avait été victime le lougaroc avant. A un contre trois, le combat était perdu d'avance. Le Mangriff et le Séviper allèrent au secours de leur acolyte. Mais Grantaire avait vu le blanc du coup de l'oeil et s'était préparé à l'esquiver. Il eut moins de chance avec le serpent cependant et grogna de douleur lorsque la coupante queue lui entailla la cuisse arrière droite avec une attaque Queue-Poison. Le luxray répondit immédiatement avec un Hurlement dans le but de les faire fuir. Si le Pokemon poison recula effectivement, les autres n'avaient pas peur du lynx maintenant blessé, pas alors que son compagnon était lui aussi mal en point.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Téméraire
Race:
Don: Nope
Henrytorinx
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 16
Localisation : Dans un endroit que seuls les BG connaissent oush.
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Ven 3 Fév - 23:43
Enjolras s'était levé peu après l'aube passée, dans la petite demeure du Village Coloré. Petit endroit paisible et innocent, parfait pour dissimuler la maison mère d'un groupe de révolutionnaires. Oui, ils s'y étaient établis d'urgence, le temps courait contre eux. Il s'agissait-là d'une vieille masure dont aucun citoyen ne voulait comme propriété. Insalubre et misérable à souhait, mais on pouvait se consoler en constatant la présence d'un toit solide, soutenu par de longues et grosses poutres de bois, et des fenêtre plutôt résistante. La bâtisse n'était pas d'un spacieux luxueux, mais on y trouvait une salle à coucher, un garde-manger, un grenier, et le plus important, une vaste salle qui servait pour les réunion. Non, servirait. Il fallait dire que Les Amis de l'ABC ne comptait pour le moment que… Trois membres.

Après tout, ils n'étaient installés que depuis peu de temps, et ne resteraient probablement pas plus. Faute de choix et de moyen, les révolutionnaires devaient se contenter du taudis, ce qui n'était déjà pas mal en soi. Le plus grand avantage que l'on pourrait trouver à cette situation était la belle proximité avec les villageois. Enjolras et ses amis pouvaient facilement se rendre sur la place de la petite cité, faire des discours énergiques pour enflammer l'esprit du peuple. L'appel fougueux au soulèvement, à combattre ce régime totalitaire et inégal. Mais même si les habitants semblaient indifférents, ce qui était compréhensible après tout, une équipe de trois Pokemon souhaitant renverser la Monarchie ne semblait pas assez impressionnante pour convaincre, ils ne renonçaient pas. Ce n'était qu'à force d'acharnement que les révolutionnaires arriveraient à toucher au but.

De plus, leurs actions locales ne passaient pas inaperçues. Aider les plus malheureux et pauvres, c'était un peu le quotidien des trois braves animaux. Ils ne cherchaient à causer aucun tort, si ce n'était que de réveiller dans le coeur de chaque personnes la flamme de la révolte. Mis à part cela, les Amis rendaient service à des commerçants, des artisans ou même des simples paysans. L'argent de leurs durs labeurs leur servait à vivre, à trois les besoins étaient moindre. Le superflu servait pour l'aumône, la charité, les gamins qui crevaient la faim, il ne fallait pas croire que la misère n'existait pas dans ce petit pays-là. C'est sûr que la Noblesse et le Roi étaient bien trop occupé pour daigner intérêt au Village Coloré, ce qui renforçait les convictions de nos bons félins et canidé.

Deux félins et un canidé exactement. Tout d'abord Marius le Lougaroc. Le brun venait justement de quitter les quartiers il y a quelques moments. Il prévenait de sa requête avant de disparaître au coin de l'embrasure de la maison décrépit, c'est-à-dire qu'il partait pour la matinée à la recherche d'un nouveau logis. Ce n'était pas du luxe pensait le lion royal. Si vivre dans un village avait ses qualités, pour le ravitaillement et le recrutement, cela pouvait vite tourner au défaut. En effet, petite contrée sans histoire, les autorités ne venaient pas fourrer leurs museaux hargneux dans l'histoire du hameau. Mais le jour où le Village Coloré attirerait les regards suspicieux et impatients, on ne donnait pas cher de la fourrure des quadrupèdes. Si le succès escompté ne naissait pas rapidement, leur défense serait bien maigre aux forces opposants. Et bien que les habitants veillaient sur eux sans les dénoncer, personne ne se trouvait à l'abri d'une trahison moyennée.

Il leur était impératif de déguerpir, non pas comme des voleurs mais des protecteurs. Les Amis de l'ABC n'abandonneraient pas la veuve et l'orphelin, le clochard des ruelles, le mari qui vient de perdre son travail. Même si l'objectif premier était de renverser la Monarchie, la bienveillance de la plèbe ne pouvait être que bénéfique pour les révolutionnaires. Un soutien aussi précieux que puissant, tel le plus pur des diamants, attaqué par les vagues iodées de la misère, de la faim et surtout de l'indifférence des plus aisé. Mais ce diamant-là n'allait pas céder, le sel ne le rendrait que plus brillant encore. Un peuple affaibli est un peuple renforcé en sortant de cette épreuve. Les temps difficiles n'auraient pas à bout les nerfs des plus pauvres, qui sont par ailleurs les plus vertueux.

C'était en ces raisons importante que le lupin s'était mis en quête de débloquer cette situation houleuse, où les trois jeunes gens étaient pris entre deux feux. Oui, ils étaient donc trois dans l'association. Marius avait déjà agi, il restait donc Grantaire le Luxray. Enjolras le trouva allongé dans un coin de la salle de réunion à siroter son liquide vital. Le blond ne put que froncer le museau par dégoût. Il fallait dire que ce n'était pas un amateur de la boisson, au contraire de l'Electrik qui semblait en être accro. Encore aujourd'hui, le lynx ne ferait probablement pas grand-chose qui vaille la peine que l'on s'y intéresse. Ainsi était rythmé le quotidien de R, lui qui était nettement moins impliqué dans la cause que ses deux amis. Oh non, le Némélios connaissait par coeur le comportement de l'alcoolique. En même temps ce-dernier ne s'en cachait pas et en profitait même pour se moquer ouvertement. Ainsi était réglé le sombre Luxray, qui était tout de même quelqu'un d'intelligent et dévoué, tant est qu'il n'est pas sous l'emprise du divin nectar. Réellement, le leader n'appréciait pas de le voir cloîtré quelque part, entre son pessimisme et son cynisme. Mais ce n'était que peine perdue de tenter un argument contre Grantaire ; Ils auraient fini tout l'aujourd'hui et la nuit, puis le jour suivant à déterminer qui des deux convainquait le plus par ses paroles. Ce n'était pas là le but rechercher du Pokemon Feu, qui préférait encore s'intéresser à la vie du village.

Enjolras traversa les rues, rencontra des gamins, leur donna quelques pièces bien tirées de sa bourse personnelle. Le jour du marché était finalement arrivé, entre les étalages et les commerces, l'imposant félin ne savait plus où donner de la tête. Mais il n'acheta rien, il n'en avait point le besoin en ce moment. Le blond rencontra des gens, discuta avec, parla fièrement de l'étincelle qui brûlait dans les yeux de tout un chacun, tenta de convaincre un réticent Alakazam, marchand de son métier, à concéder des baies pour une mendiante aux yeux gris, aux prix d'une bouchée de pain seulement. La Flotoutan, car elle en était une, le remercia d'un air gratifiant, auquel le mutant répondit d'un hochement grave. C'était son devoir, ses capacités lui offraient la chance de pouvoir aider les plus démunis. Il devait donc saisir cette opportunité le plus tôt et rapidement possible. Peut-être qu'un jour le lion pourra la revoir en tant que compagnon.

Mais la matinée défila à la vitesse des étoiles, et le bel Apollon revint sur ses pas, dans la masure. Il ne trouva ici que le silence, ce qui était plutôt curieux pour le souligner. Par pur instinct, le fauve se mit à renifler l'air, la truffe au ras du sol. Il y distingua un fumet éventé qu'il reconnaissait comme étant celui de Marius. Non loin il y détecta la caractéristique odeur de Grantaire, qui semblait suivre le même cours que le loup chocolat. Le chemin arpenté était apparemment le même, puisque les effluves de ses amis s'entremêlaient avec une intensité différente. Les traces menaient aux Plaines Vertes, destination accueillante et paisible. Si Enjolras se demandait bien ce qui prenait autant de temps à ses compères, ses pattes se mirent à fouler le sol à vitesse de course. Laisser les quartiers abandonnés n'était pas un problème, tant son apparence faisait trembler de malaise. Ce qui était plus problématique, c'était de ne pas savoir précisément où se trouvait Marius et Grantaire. Les Prairies Vertes étaient vastes et ouvertes.

Heureusement, ou malheureusement, le blond aperçut bientôt le Lougaroc et le Luxray, cernés par un groupe de Pokemon aux airs malfaisants. Le brun était à terre alors que le bleu tenait péniblement sur ses jambes. A cette vision le Némélios put sentir une colère sourde en ébullition tandis qu'il redoublait d'allure. Peu avant d'arriver, il lança une attaque Râle Mâle, son talent Rivalité jouant dans l'équation. Le féroce rugissement interpella immédiatement l'attention de l'Insécateur et le Mangriff, et fit reculer légèrement le Séviper. Il y avait également une Coxyclaque un peu en retrait, l'air abattue et effarée. Il fallait dire que la scène n'était pas des plus tendre à regarder. Le majestueux lion doré s'arrêta prêt de ses ennemis, adoptant une posture de combat, les babines retroussées et les griffes sorties. Même sans avoir assisté au combat, le félin savait que le trio devait être l'origine du conflit, et donc devait être réprimandé. Il leur adressa un avertissement d'une voix colérique et effrayante.

« Qui êtes vous et qu'est-ce que vous avez fait à mes amis ?! »

Le Pokemon Insecte, qui semblait être le chef, ne se laissait pas démonter par la venue inopportune du Feu et Normal. C'est ainsi qu'il répondit de manière hargneuse, flanqué par ses deux acolytes.

« Tes amis ? Ils sont plutôt ridicules tes précieux amis ! » La mante cracha ces derniers mots avec un certain dédain, que le serpent et la mangouste approuvèrent d'un geste de tête.

« L'un voulait se mêler de ce qui ne le regardait pas, et l'autre s'est jeté sur nous sans rien comprendre. Et maintenant, c'est ton tour ! »

Si le bipède donna l'ordre de l'attaque, Enjolras s'était déjà préparer à frapper le premier. De sa gorge s'était préparé un souffle chaud, pour enfin être relâché dans puissant Lance-Flammes. La surprise n'empêcha pas les autres d'esquiver, quoique le dominant vert eut la partie droite roussie par le jet. Aussitôt le reste s'élança sur le Pokemon Royal pour venger le chef. Le choc fut rude à encaisser, puisque de concert les deux méchants utilisèrent une capacité. C'est ainsi que le révolutionnaire dut faire face à un vif Taillade sur son épaule gauche, alors que de l'autre côté il dut essuyer un terrible Crochet Venin. La douleur fut immédiate, mais le lion ne se laissa pas distraire pour autant. Il répliqua d'un bon Mâchouille sur le reptile, délogeant ses dents empoisonnées et l'envoyant rouler au sol. Quant au Mangriff c'est un Coup d'Boule qui l'accueillit rudement, le repoussant comme son compère.

Le blond haleta sous l'effort et la douleur, surtout du côté de la morsure venimeuse. Il espérait de tout coeur ne pas finir Gravement Empoisonné, même si cela semblait mal parti. De plus, il restait toujours l'Insécateur en face qui avait l'air d'en découdre avec lui, et ce n'était pas bon signe. Il fallait absolument que Grantaire ou Marius réagisse, que l'un deux vienne l'épauler au combat, car Enjolras ne pourrait pas s'en sortir tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Regard Vif
Race:
Don: //
Douge l'Eclair
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 20
Localisation : Onsépa
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Sam 4 Fév - 0:37
Le loup chocolat ne donnait pas cher de sa fourrure avec ces trois brigands. Il regrettait réellement de ne pas être plus fort car il avait fait le bon choix en protégeant la Coxyclaque, il en était convaincu. Il ne s’en voulait pas pour s’être interposé entre les deux insectes pour des affaires qui ne le concernaient pas mais clairement parce qu’il était trop faible. Pour un révolutionnaire, ce n’était pas extraordinaire. Marius était encore couché, haletant à cause de l’acharnement de la mante religieuse. Mais qu’est-ce qu’il fabriquait ? Que faisait le Lougaroc ?! Ce n’était pas le moment de flancher, même contre trois autres Pokémon. Il faisait partie des Amis de l’ABC, il travaillait pour rendre ce monde meilleur…

Mais alors que le canidé reprenait son souffle alors que les malfrats riaient, il entendit ensuite un gros bruit, comme celui d’une collision. Lorsque le mâle redressa la tête pour s’informer, la cadence de son cœur s’accéléra en voyant de la fourrure bouclée, sombre et bleutée. Il s’agissait d’un Luxray et plus particulièrement de son ami amoureux des boissons. C’était Grantaire. Ainsi, le lynx l’avait suivi jusqu’ici, ce qui était autant une bonne qu’une mauvaise nouvelle. Et comme à son habitude, le quadrupède noir et bleu n’avait pas pris le temps de réfléchir à la situation. Il avait probablement vu le pauvre état de Pontmercy et s’était donc jeté dans la bataille afin de lui apporter assistance. Le Lougaroc brun regrettait encore plus son incompétence à présent. Non pas qu’il n’était pas heureux de voir le lion mais cela ne le réjouissait pas des masses. A cause de lui, Grantaire était désormais dans le même pétrin.

Le Luxray avait montré à L’insecateur qu’il ne plaisantait pas grâce à une attaque Etincelle bien placée. Mais ensuite, la mangouste géante et le maudit serpent se rapprochèrent, bien évidemment. Ce fut le Mangriff qui tenta le premier de faire regretter son geste au type Electrique, mais celui-ci devait avoir prévu le coup car il esquiva assez facilement. Marius laissa s’échapper un soupir de soulagement de sa gueule en voyant cela, mais ses yeux clairs s’écarquillèrent en voyant la suite. Le Seviper en avait profité pour griffer de sa queue empoisonnée le pauvre révolutionnaire accroc au vin. La blessure fut douloureuse et le lynx lâcha un grognement avant d’utiliser la capacité Hurlement. Grâce à cela, le vil reptile recula, apeuré mais cela n’eut aucun effet sur les deux autres. Marius tenta alors de se relever mais il fallait avouer que l’entaille de la mante avait été particulièrement précise et profonde. Du sang s’écoulait de sa cuisse brune mais le loup tenta une nouvelle fois de se remettre sur patte.

Cependant, il fut coupé dans son élan par l’arrivée d’un nouveau Pokémon. Une forte carrure, des couleurs éclatantes. Une crinière épaisse et brillante comme le Soleil, Marius n’eut pas de mal à reconnaitre son autre allié. Enjolras. Les Amis de l’ABC étaient presque au complet, il ne manquait plus que l’équidé… Néanmoins, cela voulait aussi dire que le blond allait devoir se battre, au grand damne du Lougaroc Diurne. D’ailleurs, le Nemelios n’attendit pas que ses adversaires se bougent pour frapper. Il les occupa grâce à une attaque sonore puis s’adressa au trio, menaçant. Les échanges furent brefs et le combat reprit avec Enjolras qui crachait des flammes ardentes. Malheureusement, l’Insecateur avait réussi à esquiver le jet, n’étant que très légèrement brûlé sur un côté. Ensuite, le grand lion dut essuyer deux assauts dont un particulièrement redoutable. Une autre attaque Poison. Mais le révolutionnaire blond eut tout de même le temps de frapper de sa tête le Mangriff avant de tenter de reprendre son souffle. Les trois membres de l’ABC étaient vraiment dans de beaux draps.

S’en était trop pour le canidé. Il ne pouvait pas regarder ses amis souffrir par sa faute. Il aurait dû être plus diplomate et tenter de parler un peu plus avec le trio. Il était désormais trop tard, le Lougaroc n’avait plus qu’à combattre. Il n’aimait pas cela mais l’insecte n’allait pas renoncer de sitôt. Pontmercy se redressa alors finalement et lança un regard hargneux à ses ennemis. Il posa ensuite ses yeux sur Grantaire, puis sur Enjolras, leur signifiant qu’il était à nouveau d’attaque. Son museau saignait encore puisqu’il s’agissait là d’un endroit très sanguin mais la blessure sur sa cuisse commençait à se faire moins douloureuse. Le loup secoua alors vivement la tête pour se reprendre et pour chasser les gouttes rouges qui le gênait. Puis, grâce à sa formidable vitesse, couplée à une capacité Vif Roc, il s’élança vers l’Insecateur déjà entamé et l’impact fut rude pour ce dernier. Il recula, plaçant l’une de ses faux sur son estomac.

Le Mangriff et le Seviper sautèrent alors pour attraper le loup chocolat mais un bond au dernier moment lui permit d’esquiver l’assaut. Marius se déplaça ensuite jusqu’au lynx pour l’aider à se relever et s’adressa ensuite à Enjolras :

« Comment tu te sens ? J’espère que vous n’êtes pas empoisonnés ! »

Suite à cela, le canidé reporta son attention sur le trio ennemi et attendit la suite.

_________________
“Alors que tu chasses un tigre par la porte de devant, un loup peut entrer par celle de derrière.”
Ou inversement dans le cas de Marius et Doug.

Douge l'éclair rugit en #FC6A03
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Sam 4 Fév - 1:34


Le lynx n’était pas dans de beaux draps. Si sa blessure à la cuisse n’était pas spécialement profonde, elle n’en était pas moins affreusement douloureuse. Nul doute que le serpent avait eu de la chance et eut frappé une zone sensible dans un coup critique. La seule chose qu’espérait le bouclé, c’était que le poison ne se soit pas installé dans son organisme. Seulement, il était bien en peine d’affirmer ou non cette question.

Reprenant contenance, le luxray observa autour de lui pour prendre des nouvelles de son compagnon canin. Ce dernier avait redressé la tête, ce qui soulagea le cœur du bleuté. Au moins, Marius était toujours conscient, ce qui était une bonne victoire. Et alors que les trois affreux rigolaient, sûr de leur écrasant triomphe, un nouveau arrivant changea la donne. Enjolras venait d’arriver.

Le fier lion blond utilisa de ses capacités et de son coffre pour se faire entendre, comme il en avait l’habitude. Et si le Mangriff et l’Insecateur ne bougèrent pas, Grantaire remarqua qu’à nouveau, le serpent félon reculait. Il semblait fortement touché par les attaques sonores et le lynx aux poils bouclés se demanda si Séviper n’était pas sensible aux bruits puissants.

Comme l’avait deviné R, son ami félin commanda une explication à peine arrivé sur place. Il grinça des dents suite à la réponse de la mante religieuse. Qu’avait-il à comprendre, quand son ami chocolat était couché au sol, ensanglanté ? Pas besoin de réfléchir ni d’être un génie pour comprendre que c’était ces trois-là les responsables. Naturellement, Grantaire prenait donc la défense de Marius.

Enjolras avait prévu le mouvement de ses adversaires et entama le combat avec une capacité de flamme. Du coin de l’œil, Grantaire surveilla que la plaine ne se mette pas à flamber par inadvertance. Mais heureusement pour tout le monde, le blond avait un bon contrôle sur son attaque. Les malfrats continuèrent leurs attaques et le luxray fut contraint d’observer en grognant, le poil toujours gonflé.

Décidant de mettre à profit son temps de pause, Grantaire renifla rapidement sa blessure. Il recula cependant bien vite la tête, le museau froncé. Nul doute que du poison suintait sur la coupure. Pas question de passer un coup de langue là-dessus. Il y avait encore un espoir pour que les toxines ne l’attaquent pas. La douleur dans la voix d’Enjolras l’obligea à retourner à la situation.

Le lion avait subi lui aussi des blessures et son sang coulait. R se mit à espérer que la morsure du vil serpent ne s’infecte pas. Heureusement tout de même, Enjolras avait la puissance nécessaire pour repousser les vagabonds. Marius avait entre-temps retrouvé des forces et se tenait maintenant debout. Le lougaroc vient en aide au lynx pour le redresser avant de s’adresser à leur troisième compagnon, non sans avoir frappé l’insecte vert avant.

▬ « Bon coup !»

L’Insecateur ricana alors qu’il se replaçait en face des trois Amis de l’ABC, le Mangriff et le Séviper à ses propres côtés. Il les toisa un par un, s’arrêtant sur chacune de leur blessure, une faux toujours sur l’estomac suite à un bon coup de Marius.

▬ « Non mais pour qui vous prenez vous sérieux ? Occupez-vous de vos affaires et laissez les miennes tranquilles ! Cette salope n’aura que ce qu’elle mérite et c’est tout !»
▬ « Alors là, ce serait bien mal connaitre les Amis de l’ABC..»
▬ « Alors vous allez souffrir avec elle ! J’les veux en sang !»

Ce fut le nouveau signal pour les hostilités. Mais Grantaire s’y était attendu, ayant pris la parole pour les pousser à bout et être certain de son effet. Avant que l’un ou l’autre ne puisse bouger, il se multiplia avec une attaque Reflet. Utilisant ses clones, le lynx électrique entreprit de séparer les trois adversaires. Le bouclé noir laissa le chef entre les pattes d’Enjolras et Marius, tandis qu’il éloignait un peu les deux autres. Grantaire se savait le plus puissant des trois, après tout.

Le plus simple était encore de mettre l’un hors d’état de nuire pendant un moment et de s’occuper de l’autre ensuite. C’est pourquoi Grantaire paralysa la mangouste avec une attaque Cage-Eclair pour pouvoir se retrouver face à face avec la vipère. Ils se tournèrent autour pendant un moment, avant que le serpent n’attaque. Il commença par une attaque Suc Digestif, afin de neutraliser le talent du luxray.

Grantaire sentit sa puissance diminuer, mais alors qu’il était occupé à se nettoyer le visage avec sa patte, le reptile n’en resta pas loin. Il se déplaça et s’enroula autour du corps du félin dans une forte emprise. R eut soudainement beaucoup plus de mal à respirer, mais l’adrénaline le tenait encore assez en éveil pour qu’il contre-attaque. Une puissante attaque Eclair-Fou eut raison du Seviper, déjà bien amoché. Ils tombèrent tous les deux au sol, à bout de souffle. Grantaire avait aussi subi des dommages durant son assaut, mais cela en valait la peine : un des adversaires prenait la fuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Téméraire
Race:
Don: Nope
Henrytorinx
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 35
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 16
Localisation : Dans un endroit que seuls les BG connaissent oush.
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Sam 11 Fév - 14:14
Le lion blond sentait ses épaules le brûler atrocement. La chair à vif ralentissait ses mouvements et le liquide écarlate s'engouffrait dans sa fourrure claire. Nul doute que les deux ennemis avaient réussi leur coup, et si Enjolras avait pu les repousser l'espace d'un instant, leur chef semblait prêt à attaquer. Heureusement, ses compagnons Marius et Grantaire reprirent vite du poil de la bête malgré leurs blessures. Ils étaient bien amochés tout de même, alors le blond n'allait certainement pas les laisser faire tout le boulot. C'était son rôle en tant que leader de veiller après ses amis. Il ne l'avait pas fait auparavant, le Lougaroc Jour était parti seul à l'extérieur, en des temps qui ne sont pas encore sûrs. Maintenant le valeureux félin devait rattraper son erreur, et faire payer cet affront au trio de méchants. Et sa colère grandissait à une vitesse fulgurante.

Le canidé brun frappa l'Insécateur avec l'aide de sa capacité signature. Celui-ci recula sous le choc de l'impact, son bras posé à l'emplacement de la collision. Le lupin esquiva ensuite sans trop de problème les deux sbires qui avaient eu la bonne idée de se jeter sur lui. Il aida ensuite le Luxray à se remettre sur pieds et se plaça aux côtés de son autre ami. L'inquiétude perça dans sa voix lorsqu'il demanda aux deux compagnons leur état actuel. Si le Némélios sentait les deux trous de la morsure lui ronger sa patte avant-droite, il était quasiment certain que le poison aggravé ne coulait pas dans ses veines. Il espérait qu'il en soit de même pour Grantaire, mais ne put attendre plus longtemps.

Les trois Pokemon se replacèrent devant des Amis de l'ABC dans un face-à-face des plus tendus. Si le camp adverse avait eu moins de blessure à essuyer, le blond n'allait pas tarder à s'en donner à coeur joie et réparer cette terrible injustice. Sa face se déforma en un rictus terrifiant, il montra les crocs et de sa gorge montaient des grognements impatients. Spécialement l'insecte, Enjolras n'avait qu'une hâte, et cela impliquait une bonne gerbe de flammes ardentes. Il aurait pu user de son don, essayait de les convaincre que le combat n'était pas la solution. Mais la colère l'avait aveuglé dès l'instant où il avait vu ses deux compagnons en sang. Aucun ne pouvait plus faire machine arrière.

La mante parla alors en ricanant méchamment. Si Grantaire lui répondit d'une pique, s'en était trop pour le plus puissant du groupe qui lança à nouveau l'attaque. Mais le lynx avait une idée derrière la tête justement. Avec un bon Reflet l'animal entreprit de les séparer pour les affaiblir. Une bonne tactique qui étonna franchement le leader, qui ne s'attendait pas à tant d'ingéniosité de la part de l'alcoolique. Mais dans les moments intenses, il pouvait parfois se produire des choses surprenantes. Le Feu et Normal remercia silencieusement le bleuté, qui avait la présence d'esprit de leur laisser l'Insécateur tandis qu'il s'occuperait des autres. Enjolras lui faisait confiance pour gérer ça seul, alors il pouvait se concentrer sur le plus dangereux.

Les deux mâles se toisèrent en chien de faïence, attendant le bon moment pour frapper. Le Némélios se retourna un instant vers le Lougaroc et lui lança un regard dur mais préoccupé. Peut-être était-ce déjà le cas de Marius, mais le lion voulait en être sûr et certain. Ses yeux bleus glacés disait tout. « Surveille Grantaire car je ne peux pas le faire ». Il fallait que le chocolat reste en retrait pour pouvoir veiller sur l'autre combattant, et l'aider si besoin était. Avec sa vitesse phénoménale, le quadrupède pourrait voler au secours du plus dissident des Amis. Mais il y avait une autre raison plus subtile. Le chef refusait de voir l'altruiste se faire attaquer davantage.

Mais cet avertissement ne passa pas inaperçu, et l'ennemi profita de cet instant de distraction pour s'élancer vers le blond avec un Vive-Attaque. La collision ne fut pas rude mais déstabilisa assez le félin pour que celui-ci ne puisse pas éviter le prochain coup. Le Pokemon Insecte et Vol abattit sa faux sur le visage du mutant, qui manqua de peu de perdre un œil. Il fut sauvé de peu par un réflexe qui lui fit faire un pas en arrière, mais cela n'avait pas été suffisant. La réaction fut immédiate, et le blessé répliqua avec un Calcination, moins puissant que Lance-Flamme mais plus rapide à sortir. Les deux Pokemon hurlèrent de douleur pendant qu'un autre combat faisait rage à quelques mètres.

La mante venait de tenter de le tuer, c'était un fait. Ce mec était malade, guidé uniquement par sa colère en premier lieu envers la Coxyclaque puis des nouveaux arrivants. Mais si il voulait jouer à ce petit jeu, il n'allait sûrement pas gagner. Le blond était une personne qui parfois pouvait être terrible, et il s'agissait justement de cet instant. Lui aussi se laisser emporter par son caractère fougueux et enflammé, et il valait mieux ne pas rester sur son passage. La rage se lisait dans son regard gelé.

Tout son environnement avait disparu, il n'avait que d'attention que pour le mâle en face de lui. Revigoré d'une énergie nouvelle, celle de la vengeance et de la frénésie, le fauve enchaîna les attaques. D'abord un bon Bélier qui frappa de plein fouet. Le contrecoup était là, mais n'arrêta pas le lion doré qui continua en lui mordant sauvagement la jambe. Le Croc Feu était efficace face à l'insecte qui ne pouvait rien faire si ce n'était que de crier à l'agonie. Mais il se reprit en voyant là une opportunité pour mettre fin à la vie de son adversaire en levant sa faux funeste. Le chef avait cependant prévu le coup, qui s'écarta assez avant d'envoyer rouler le bipède avec une puissante frappe.

Le Pokemon Vol tomba lourdement au sol, incapable de se relever. Le félin en profita pour s'approcher pantelant et poser une lourde patte sur le torse la mante, l'empêchant ainsi de bouger. Puis le Némélios regarda autour de lui. La Coxyclaque était toujours à sa place, morte de peur, ce qui n'était pas plus mal en soi. Quant au Séviper et et le Mangriff, ils avaient disparu, abandonnant leur compère à son sort. Grantaire et Marius revenaient difficilement dans leur direction après avoir chassé ces gredins. Le félin de feu leur lâcha un sourire satisfait, prouvant qu'il était fier de leur bravoure et de leur force, avant de reporter son attention sur l'autre. Le blond ferma son œil droit lorsqu'il sentit le sang ruisseler le long de son visage. Enjolras prit alors la parole d'une voix menaçante.

« J'espère que cela te servira de leçon. Tes 'amis' ont fui, tu n'as plus aucune chance à présent. Ne t'avises plus d'approcher la demoiselle, ou sinon tu le regretteras. »

Il crache ces derniers mots avec dédain avant de relâcher la bête. L'Insécateur se releva en grognant, avant de s'éloigner. Pendant qu'il partait, le Pokemon lâcha un avertissement lourd de sens.

« Ne pensez pas vous en sortir comme ça ! Je vous retrouverai tous les trois, et là vous mordrez la poussière, croyez-moi ! »

Le mâle regarda la mante s'éloigner, pendant que le Lougaroc et le Luxray approchaient. Il essuya d'un revers de patte le sang sur sa gueule, mais garda son œil clos. Son corps lui faisait un mal de chien, mais il pouvait encore rester debout. Les Amis devait encore s'occuper de la pauvre dame qui venait d'assister à un combat des plus sanglants, mais le blond ne se sentait pas la force d'aller rassurer la créature. Marius le faisait mieux de toute façon.

A la place, le lion à la crinière d'or commença à nettoyer ses plaies. Ses épaules lui faisaient moins mal, mais ce qui était préoccupant, c'était la balafre qui courait du haut de son crâne, partant juste au-dessus de son œil pour terminer sur une de ses joues.

_________________
Henry smashes in #cc0000 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Regard Vif
Race:
Don: //
Douge l'Eclair
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 20
Localisation : Onsépa
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Mar 16 Mai - 23:21
Le loup s’était replacé en position de défense après son coup bien placé et son esquive de justesse. Il sentait que sa cuisse lui faisait un peu mal à cause des déplacements brusques mais Marius savait que cela n’était rien en comparaison des douleurs de ses amis. Encore une fois, le canidé chocolat se blâma pour son imprudence. Enjolras et Grantaire souffraient par sa faute, pas sa trop grande bonté… Mais le mâle se gifla intérieurement suite à cette réflexion. Il faisait partie des Amis de l’ABC, des révolutionnaires, des défenseurs des plus faibles. Il était donc normal pour le Lougaroc de vouloir protéger la pauvre dame coccinelle en danger. Bien entendu, les mots étaient toujours à privilégier avant le contact physique, mais soit, le destin était parfois très cruel. Mais le jeune n’eut pas le temps de ruminer d’avantage car la grande mante ricana, malgré la frappe qu’elle venait d’encaisser. C’était là de la pure provocation et le loup avait peur que le lion blond ne s’emporte. Cela pouvait être un piège après tout. Finalement, l’infâme Insecateur se plaignait de l’arrivée des trois justiciers. Forcément, ce mâle aurait bien voulu pouvoir régler ses affaires tranquillement dans son coin. Mais Marius était contre cela, bien qu’il comprenne en quelque sorte la douleur de leur ennemi vert.

Mais Grantaire avait bien joué son coup en répondant à la provocation. Le trio était prêt à un nouvel assaut mais le chat noir et bleu avait prévu le coup. Comme quoi, le lynx pouvait être très efficace s’il se donnait la peine d’agir un peu plus et avec plus de conviction. Cependant, le Lougaroc se garda bien de le dire, sachant pertinemment que le buveur allait mal le prendre. De toute façon, ce n’était pas le moment ! Bref, l’Electrik créa des clones de lui-même grâce à une fabuleuse capacité Reflet et il attira les deux sbires de la mante un peu plus loin. La bataille avec le Séviper fut rude, Marius pouvait le voir de ses yeux verts, en coin. Il aurait voulu aider son ami mais n’en eut de toute façon pas le temps. Le loup se ravisa pour s’occuper du Mangriff. D’un signe de tête, il indiqua au leader son intention et couru rapidement vers son adversaire blanc et rouge. Le mâle passa en vitesse dans le dos de son ennemi bipède et utilisa l’attaque Morsure pour lui attraper la queue. La mangouste hurla de douleur et tenta de frapper le canidé dans son dos, mais c’était peine perdue. Pourtant, le jeune couleur chocolat décida de lâcher sa prise, ayant pitié pour l’autre Pokémon.  Le Mangriff n’en demanda pas plus. Il se tourna vers l’Insecateur, le visage couvert de sueur.

« Mec ! C’était censé être une partie de plaisir ! Le Séviper s’est barré, on va perdre avec ces trois cons dans les parages. Je quitte ! »

Et le type Normal s’en alla, en vitesse. Marius souffla un peu, laissant le Nemelios combattre la mante religieuse. Après tout, Enjolras était puissant, il pouvait certainement s’en tirer. Alors, le loup se rendit aux côtés de Grantaire pour s’enquérir de son état. L’une des blessures semblait sérieuse.

« Grantaire, comment va cette plaie ? Nous devons faire vite si tu as besoin de soins d’urgence. »

Puis, le mâle jeta un coup d’œil à la Coxyclaque qui était toujours cachée dans les fourrées, attendant que le combat s’arrête. Il faudrait s’occuper d’elle juste après.


HRP:
 

_________________
“Alors que tu chasses un tigre par la porte de devant, un loup peut entrer par celle de derrière.”
Ou inversement dans le cas de Marius et Doug.

Douge l'éclair rugit en #FC6A03
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Jeu 18 Mai - 13:24


Décidément, l’état du lynx était plus préoccupant que ce qu’il s’était imaginé. En effet, alors qu’il avait observé le combat entre Marius et le Mangriff, puis l’affrontement entre Enjolras et l’Insecateur, le Lougaroc s’était approché de lui pour prendre de ses nouvelles. Habituellement, même avec du vin dans les veines, Grantaire était capable d’entendre ses amis venir. Habitude oblige. Mais là, le bleu et noir n’avait rien entendu du tout et c’était plutôt perturbant.

La sollicitude de Marius le toucha, bien évidemment. C’était un bon camarade qui prenait soin des autres avant de s’occuper de lui-même. Mais Grantaire n’était pas du genre bavard en ce qui concerner ses propres problèmes, ainsi il réfuta la question de son ami canin d’un signe de tête avant de reporter son attention sur le leader des Amis de l’ABC. Le lion blond avait aussi terminé avec son adversaire, qui avait pris la fuite comme les deux autres. Il tourna son regard bleu vers le loup chocolat, mais sans croiser son regard.

▬ « Rejoignons Enjolras.»

Puis sans attendre une réplique de la part de son compagnon, le Luxray se mit en route, boitant durement. Sa patte le faisait énormément souffrir et plus le temps passé, plus il se sentait faible. Cependant, ne voulant pas inquiéter ses compagnons, Grantaire se garda bien de prononcer le moindre mot, totalement concentré sur sa démarche pour éviter d’éveiller les soupçons. Ses amis étaient eux aussi touchés, et leur sécurité était plus importante que le reste. Le lynx se soignerait dans son coin, comme d’ordinaire.

Une fois parvenu aux côtés du Nemelios clair, Grantaire se positionna à ses côtés. Enfin, se laissa tomber plutôt, ce serait plus proche de la vérité. Sa patte tremblait après l’effort fourni, et ne parvenait plus à supporter son poids. Ne voulant pas laisser sa faiblesse transparaître cependant, le lynx fit comme si il l’avait voulu et commença à nettoyer superficiellement la plaie. Il ne voulait pas la toucher, de peur de s’empoisonner réellement. Peut-être n’était-il pas encore toucher par le venin, avec un peu de chance ? Même si le Luxray n’en avait jamais eu dans sa vie.

On aurait pu croire que, vu son état, le mâle serait plutôt calme et docile. Mais quand la Coxyclaque sortie enfin de sa cachette, son pelage se gonfla à nouveau sous la colère. A cause d’elle, ses amis étaient blessés ! Il espérait seulement que rien ne soit trop grave, mais il n’avait plus l’énergie de vérifier par lui-même. Faisant fi de son épuisement et de sa blessure, Grantaire se remit debout et toisa la femelle.

▬ « Ah, vous voilà enfin ! On ne vous remerciera pas pour votre aide ! »

Grantaire ne lui en voulait pas tant que ça, après tout au final il ne savait même pas toute l’histoire. Mais quand la santé de ses deux compagnons était en jeu, il perdait facilement son sang-froid. Ah, que n’aurait-il pas donné pour une bonne bouteille à cet instant ! Ça lui aurait permis de se concentrer sur autre chose que sa colère ou sa douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Regard Vif
Race:
Don: //
Douge l'Eclair
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 20
Localisation : Onsépa
MessageSujet: Re: Save the Ladybug ! Sam 12 Aoû - 13:07
RP abandonné.

Cause: les personnages sont supprimés.

_________________
“Alors que tu chasses un tigre par la porte de devant, un loup peut entrer par celle de derrière.”
Ou inversement dans le cas de Marius et Doug.

Douge l'éclair rugit en #FC6A03
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Save the Ladybug !
Revenir en haut Aller en bas
Save the Ladybug !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il ne reconnait plus ma save !
» une save SVP?...
» CAUSE I NEED YOU TO SAVE ME. PV. DAMON.
» Shaneze Enfin arrivée!!! (Ellowyne Save Me de Lorie)
» save corrompue!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aftermath :: Fin :: Liens du passé :: RP abandonnés-
Sauter vers: