AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre ses portes à tout le monde ! C'est le moment de s'inscrire !

Cueillette de Ceriz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fin :: Liens du passé :: RP terminés
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Cueillette de Ceriz Mar 7 Fév - 20:37
Skriff était très mauvais lorsqu’il s’agissait de botanique. Reconnaître les baies, savoir si elles étaient nocives ou non, et surtout s’assurer qu’elles n’étaient pas infestées ou périmées d’une quelconque façon. Les choses étaient bien faites : les dragons s’étaient tout de même assurés de ne pas leur mettre des plantes altérées en plein milieu de leur source de provisions principales. Le vrai problème auquel le Lougaroc faisait face, c’était tout simplement les autres – pour changer. Étant donné que comme je le disais plus haut, tout le monde venait chercher à manger ici, il n’était pas rare que de pauvres Pokémon innocents, purs, chastes, vierges, et même angéliques se fassent démonter la gueule à coups de hache dans la bouche pour qu’on leur vole une paire de Baie Kika qui faisaient fureur les gens non-aristocratiques. Heureusement que Skriff préférait les Baies Ceriz.

Il avait trouvé un grand verger qui en produisait justement en énorme quantité. Un panier fabriqué avec l’art de l’improvisation propre à Skriff lui permit d’en cueillir tranquillement ; il s’accrochait aux arbres, grimpait à l’aide de ses griffes, secouait les branches, et ramassait ensuite les fruits pour se constituer une petite réserve de nourriture. Celle-ci ne durerait probablement pas plus de trois jours, surtout vu qu’il était un gros goinfre, mais il prenait bien soin d’en récupérer le plus possible. Retourné en ville, il demanderait à un vieil ami Oniglali de lui en geler quelques-unes. Enfin, ami… Plutôt quelqu’un qu’il avait rencontré au pif et auquel il avait demandé un coup de patte à l’occasion, et qui le faisait parce que ça lui prenait cinq secondes et qu’il espérait sans doute un retour de la part du Lougaroc. Qui viendrait.

Ou pas. Huhuh.

Enfin. Il profitait de ce petit moment de tranquillité pour se reposer un peu et réfléchir à la suite des événements. Il planifiait une exploration d’une île pour bientôt ; il lui faudrait des compagnons, des gens sur qui il pourrait compter. Dans un monde encore trop instable politiquement et socialement, Skriff préférait attendre un peu, être patient, s’assurer que ceux avec lesquels il s’associerait serait des gens de confiance. Non pas qu’il soit plutôt pessimiste, mais il avait perdu la plupart de ses amis lors de l’Apocalypse et avait bien l’impression que la plupart de ceux qui avaient survécu étaient des enfoirés de première qui ne pensaient qu’à leur cul. Bah. Peut-être qu’il se trompait. Mais étant donné qu’il était quand même de nature méfiante envers les inconnus -qui sait quels genres de tours ils avaient dans leur sac, même s’il avait son don de son côté-, il se permettait d’être un peu pessimiste pour une fois.

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Mer 8 Fév - 1:14


Cela faisait maintenant quelques temps que l’Oratoria avait foulé les terres de Coloreros. Si elle n’était pas encore partie d’Agterra, c’était pour une bonne raison. En apprenant diverses informations à droite ou à gauche, parfois en jouant de ses charmes, Aria avait appris comment se dérouler la découverte d’une île. En feignant l’intérêt, on s’était empressé de lui raconter la prise de pouvoir sur Luminoza. La fée pesta en son for intérieur : cette île aurait été parfaite.

Parfaite pour y établir un ordre dont elle tiendrait les ficelles. Un refuge pour tous les orphelins du Nouveau Monde, comme de l’Ancien. Une Maison pour les enfants et elle. Pour ses enfants et elle. Depuis son arrivée elle ne rêvait que de cela. De pouvoir recréer le lien qu’elle avait avec son petit Ourial. Pauvre bébé qui devait maintenant être perdu sans sa maman. Car il était vivant, Aria en était certaine. Il ne pouvait pas en être autrement.

Toujours était-il que si l’otarie bleue voulait trouver une maison, elle allait devoir la chercher d’elle-même. Malheureusement, la nature était bien trop dangereuse pour que l’Oratoria ne s’engage seule dans un tel projet. Autant pour sa sécurité que pour celle des futurs pensionnaires, Aria allait devoir trouver deux pigeons pour l’aider dans sa quête. Avec un peu de chance, en jouant bien la comédie, elle arriverait à obtenir les pleins pouvoir en prétextant être la mieux placée pour diriger une communauté visant à secourir, héberger et élever les orphelins présents et futurs.

Nul doute qu’il lui faudrait faire une recherche pour arriver à créer ce clan qui est son rêve. Mais il ne sera sans doute pas aisé de trouver deux Pokemon qui accepteraient de lui laisser toute la direction et qu’elle pourrait ensuite renvoyer sans remords. A moins qu’elle ne trouva des jeunes gens qui pourraient rester sur l’île. Sur son île. Ce fut à cet instant que le ventre de la demoiselle gronda doucement, signe qu’il était temps de chercher à manger.

On lui avait conseillé un champ de Baies Ceriz non loin, où elle pourrait trouver de quoi se faire un petit festin. Bien entendu, en bonne samaritaine, l’otarie femelle avait prétendu chercher de la nourriture en grande quantité pour nourrir tous les petits qui avaient faim. Si elle le ferait en temps voulu, Aria avait d’autres priorités pour le moment : manger puis trouver une solution pour récupérer une île.

Le chemin ne fut pas long jusque ce champ mais alors que l’Oratoria arrivait sur les lieux, elle découvrit qu’un jeune Pokemon était déjà là. Il ne lui semblait pas trop vieux, mais pas assez jeune non plus. Aria se méfiait de l’entre deux, ayant peur de trop materner un adulte qui finirait par comprendre son véritable jeu. Jouant la carte de la neutralité et de la sécurité, elle utilisa son don pour faire apparaître quelques vêtements sales et décousus. Avec cet accoutrement, il serait plus facile de donner l’illusion d’être sans défense et donc sans menace. Puis elle s’approcha doucement.

▬ « Bonjour, mon ami. Je vois que vous récoltez également quelques-unes de ces délicieuses Baies ! Les enfants dont j’ai la garde en raffolent !»

Bien entendu, ce n’était pas la vérité mais Aria savait jouer la comédie. Elle voyait mal comment le mâle en face ne pourrait pas la croire, elle qui avait l’air si misérable en haillons. La type eau en profita pour observer un peu plus l’étranger : il ressemblait à un Lougaroc de nuit, mais pourtant était très différent de ceux de son espèce. La dame pensa tout de suite à de la génétique, sans arriver à mettre la nageoire sur l’autre espèce cependant.

Elle adressa un grand sourire au plus jeune, essayant de deviner son âge pour savoir si il lui serait possible de le prendre avec elle. Si elle pouvait arriver à modeler son esprit pour qu’il serve la cause de ses plans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Jeu 9 Fév - 12:28
Skriff fut interrompu par l’arrivée d’une misérable Oratoria qu’il ne reconnaissait pas. Il tourna la tête, la scruta quelques instants, puis activa son don. Le Persona de l’inconnue se révéla immédiatement ; une Oratoria menaçante en armure blanche, ses cheveux lévitant dans toutes les directions comme un soleil fait d’éclairs. Il devina qu’il y avait bien plus sous ces haillons qu’une simple pauvre femme qui s’occupait d’enfants, si seulement c’était le cas. Donnant l’illusion qu’il la regardait elle, il détailla davantage les mimiques du Persona de son interlocutrice. Elle souriait de façon inquiétante, presque fourbe, et faisait des signes pour qu’il s’approche. Un piège, déduisit-il. Néanmoins, il était curieux et aimait trop jouer avec le danger pour ne pas tenter d’en apprendre davantage. Puisqu’elle jouait les actrices, il était temps pour lui d’enfiler son propre masque. Il sourit grandement, et déclara d’un ton enjoué : « Bonjour ! J’adore les baies Ceriz, perso, j’pourrais manger que ça à longueur de journée, haha. »

Il bondit de sa branche avec son panier dans une patte et atterrit devant l’Oratoria. Généralement, il manipulait instinctivement. Il fallait juste se méfier du potentiel don de cette inconnue ; si elle pouvait lire dans les pensées ou modeler les esprits, il ferait mieux d’éviter de trop jouer avec le feu. Il n’avait pas envie de se retrouver piégé lui-même, quelle que soit la nature du piège en question, parce qu’il avait désiré s’amuser de façon exagérée. Mais d’un autre côté, c’était tellement tentant… Il adorait prendre les manipulateurs à leur propre jeu, juste pour voir leur tête après ! Il ajouta, lui tendant le panier amicalement, toujours souriant : « Vous en voulez ? J’en aurai assez pour moi, j’pense. Au pire, j’peux toujours remonter là-haut... » Il fit signe de sa patte libre en désignant l’arbre qui croulait toujours autant sous les baies Ceriz, avant d’ajouter : « D’ailleurs, c’quoi votre nom, si j’suis pas indiscret ? J’aime mieux savoir à qui j’fais des dons, héhé ! » Tout en parlant, il gardait son don activé, donnant l'impression de la regarder dans les yeux quand, en réalité, il fixait son Persona pour en décrire les gestes et expressions.

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Sam 18 Fév - 15:37


Aria continuait de sourire au plus jeune Pokemon. Il était décidément plutôt mignon. Mais aussi très rapide et agile, d’après ce que l’otarie blanche pouvait voir. Il était descendu des arbres avec une facilité qu’elle ne pourrait jamais avoir, du fait de sa morphologie. Et le loup rouge parlait avec une aisance que les adultes n’accordaient pas forcément à une inconnue aussi rapidement. Malgré tout, elle restait méfiante : si Aria pouvait jouer la comédie, les autres pouvaient également le faire.

D’ailleurs, ce jeune avait le regard posé sur l’Oratoria, ce qui la faisait bien sourire. Peut-être était-il lui aussi incertain de la démarche à suivre. Pouvait-il faire confiance à une parfaite inconnue comme ça ? Après tout, le monde n’était pas sûr pour les enfants et c’était bien pour cela que la femelle voulait absolument trouver une île pour pouvoir accueillir tous les orphelins du Nouveau Monde. Personne ne devait rester seul, encore moins les enfants. Plus jamais elle ne laisserait ça arriver. Pas encore, pas une nouvelle fois. Aria avait déjà perdu un fils, c’était déjà de trop.

Sous le masque de la sérénité et du sourire, l’Oratoria cachait une profonde tristesse. Elle n’était plus la même. Trop sur la défensive, trop protectrice, trop manipulatrice. Au fond d’elle-même, la blanche et bleu le savait. Mais Aria ne pouvait rien y changer. C’était trop dur, trop difficile. Elle ne pouvait plus se permettre de perdre un enfant. Ainsi, l’otarie royale les élèverait dans une seule optique : lui obéir. Elle savait mieux ce qui était bon pour eux. Elle savait ce qui était nécessaire pour leur sécurité.

▬ « Je suis Aria, une simple Oratoria. J’ai décidé de consacrer ma vie à protéger et élever les orphelins de ce nouveau monde, pour que les massacres d’Aizora ne se reproduisent plus. Avec une bonne éducation, les enfants suivront les règles et il n’y aura plus aucune guerre. »

Rien n’était faux dans son discours, si ce n’est son importance. Aria n’était pas trop sûre d’elle. Mais elle avait un but, un objectif à accomplir par elle-même. Ce n’était pas une quête vaine non. Avec les enfants sous ses ordres, ils vivraient en paix. Plus aucune mort, plus aucune guerre, plus personne seul. Plus aucun abandon. Plus aucune mère perdant son fils adoré à cause d’un Dieu vengeur. A cause de la folie des Pokemon.

▬ « Et toi, si tu permets, quel est donc ton nom ? Tu es tout seul ? »

Pour le moment Aria ne souhaitait pas répondre à la première question du Lougaroc nuit. En vérité pour le moment, elle n’avait pas d’enfant à sa charge. Alors si jamais le jeune était seul, elle ne voulait pas lui prendre sa nourriture. Et puis en se montrant aimable, peut-être parviendrait elle à le recruter sous ses nageoires ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Dim 19 Fév - 13:42
Ouais, j'ai définitivement pas confiance en celle-là ; plus elle parle et plus elle semble bizarre. Une pédophile ? C'est rare chez les femelles mais pas impossible pour autant. Beurk. J'ai le désavantage du type et ça pourrait devenir supra-dangereux si elle décidait de « m'éduquer ». J'ai pas vraiment envie d'avoir une tutrice personnelle d'une quelconque nature. Mais d'un autre côté elle a l'air fun et j'ai vraiment envie de voir combien de temps je peux la faire tourner en Bourrinos. Je me demande si elle se doute déjà que j'ai deviné qu'elle était louche ou si elle croit suffisamment con pour ne pas avoir réalisé. En plus, son discours moralisateur sur l'éducation... J'ai pas eu besoin d'aller à l'école pour avoir du bon sens ! Intérieurement, je ricane. On se demande qui est le plus naïf de nous deux, franchement. Elle demande mon nom ; je lui souris à nouveau, parce que j'adore sourire, et je lui réponds : « Skriff ! »

Elle demande immédiatement si je suis seul. Hm, je suis trop joueur pour ne pas essayer de voir comment elle va réagir quand je lui dirai que je suis orphelin. J'arrête de sourire. « Ouais... Ma famille est morte, » murmuré-je avec un air faussement triste. « Résultat j'suis tout seul, obligé d'me débrouiller par mes propres moyens... » Ouais, faut que j'évite d'en rajouter sinon ça va paraître suspect. Mais en même temps j'ai vraiment trop envie de voir jusqu'où je peux aller en jouant le pauvre petit Lougaroc abandonné de tous. « J'dors dehors, j'dois chercher d'la nourriture dans les arbres... Et les gens m'font pas confiance à cause d'mon aspect ! C'pas facile mais bon... » J'imite un long soupir de désespoir, je quitte des yeux son Persona pour regarder mes pattes, avant d'ajouter, puisque c'est décidément trop drôle de dramatiser la situation : « Au moins j'peux faire c'que j'veux... Tant qu'je fais pas chier, les gens m'foutent la paix. »

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Jeu 4 Mai - 0:24


Ecoutant attentivement les réponses du jeune Lougaroc, Aria était en train de réaliser une chose importante : tous les deux avaient perdus de la famille proche et tous les deux en étaient fortement affectés. Aussitôt l’Oratoria perdit son sourire pour aborder un visage plus triste et résigner. C’était la faute de ces guerres sur Aizora, à tous les coups. La faute à ces Pokemon qui s’étaient battus, tous aux noms de l’intérêt commun, mais tous sans penser aux autres. Ah, qu’il était beau l’intérêt commun quand des mères perdaient des fils, et quand des fils perdaient des mères.

Quand le petit eut fini, Aria n’hésita pas un instant et ouvrit les nageoires en grand. Elle voulait offrir du réconfort à la pauvre créature en face d’elle, mais aussi d’une certaine façon se consoler elle-même. La tristesse de sa perte était toujours forte et ancrée, brisant ses pensées pour toujours afficher d’un seul désir : posséder son territoire, où elle pourrait alors faire régner une seule loi, la sienne. Avec Aria, il n’y aurait plus de tristesse, plus de chagrin. Elle serait là pour ses petits, et eux seraient là pour elle.

Il fallait qu’elle lui explique. Ce n’était plus question de savoir si elle pourrait un jour le manipuler ou non, ni même de si Aria lui faisait confiance. Ce n’était qu’un petit qui avait perdu sa famille et avait été obligé de survivre seul ! Personne ne lui avait tendu la main pour le sortir de cette galère, pour lui apporter de l’amour et du soutien.

▬ « Si tu veux, je pourrais te prendre avec moi. Je connais ta peine, j’ai perdu mon tout petit également. J’ai pour mission de secourir les orphelins et de leur offrir un monde meilleur. Avec moi, tu ne manqueras plus rien, je peux t’offrir une maison et un foyer. »

L’Oratoria était vraiment sincère en disant ses paroles et pour tout dire, elle espérait que le jeune accepte son offre. Par contre il lui faudrait alors, à ce petit Skriff, d’apprendre à obéir. Il ne pourrait plus faire ce qu’il veut quand il veut, mais le Lougaroc devrait se plier à la volonté d’Aria. Tout ça pour son propre bien, bien entendu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Jeu 4 Mai - 21:12
Skriff plissa les yeux avec une intense concentration lorsque Aria eut achevé sa proposition. Il savait que l'Oratoria comptait l'utiliser, quelle que soit la fin à laquelle elle voulait parvenir ; ce qu'il pesait, c'était s'il allait consciemment tomber dans le piège pour se jouer d'elle. Problème étant qu'elle avait l'avantage du type et qu'elle était loin d'être stupide, puisqu'elle devait sans doute être habituée à se jouer des orphelins désemparés. Il se gratta le cou de ses griffes avec réflexion, levant la tête pour fixer le Persona. Il y lisait une sincérité notable, mais le petit sourire en coin indiquait qu'elle avait malgré tout des désirs distordus. Il allait devoir jouer finement et tempérer les ardeurs de cette créature aquatique.

« Bah, j'voudrais pas vous déranger vous savez... J'veux pas être vexant mais z'avez pas l'air d'avoir beaucoup d'moyens, » marmonna le Lougriff en faisant des cercles avec sa patte arrière, mimant avec finesse une gêne importante. « J'peux totalement m'débrouiller tout seul hein. J'ai l'habitude, depuis l'temps ! En plus j'sais très bien me battre, j'ai l'habitude de mettre des raclées aux p'tits cons qui essayent de s'en prendre à moi, héhé. » Il haussa les épaules et croisa les bras, soudain pensif, les yeux vers le ciel ; ou plutôt vers le Persona d'Aria. « Après, j'ai pas de maison pour l'moment, mais j'compte m'en trouver une en partant à l'aventure. Y a plein d'îles et tout, j'adorerais avoir la mienne. »

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Lun 15 Mai - 18:56


Voyant que le jeune ne souhaitait pas faire un câlin, l’Oratoria se remit dans une position plus correcte. Elle écouta à nouveau les paroles du plus jeune, notant un certain détachement dans ses mots. Mais surtout, la présence quasi systématique d’un gros mot, ici et là. Ce genre de langage grossier ne plaisait pas du tout à la grande dame, jugeant que les jeunes devaient rester respectueux dans leur parole devant des adultes. De toute évidence, il manquait d’éducation et de règlement dans la vie de ce Lougaroc.

▬ « Humf, et si tu commençais par arrêter les mots grossiers ? Ce n’est vraiment pas quelque chose de sain à dire pour un enfant. »

Ensuite lorsque le jeune évoqua ses possibles problèmes d’argent, Aria ne put s’empêcher de sourire en coin. Son petit effet avait marché comme il fallait, son déguisement était parfait. Peut-être un peu trop, si le petit avait si peur d’être un fardeau pour elle. Bon, visiblement, Skriff ne lui poserait que peu de problème, alors Aria décida de rompre l’illusion. Elle se concentra un instant, pour briser l’utilisation de son don et retrouver son apparence ordinaire. Elle sourit ensuite doucement et s’expliqua pour ne pas gêner l’enfant.

▬ « Ne t’en fais pas, il s’agit de mon Don. Je suis capable de modifier mes vêtements sur une simple pensée. Cet accoutrement ridicule me permet de prendre en pitié les autres adultes que je croise, histoire de ne pas me faire attaquer par le premier venu, vois-tu. Je suis pleine de ressource, ne t’en fais pas pour ça. »

Bon, Aria ne roulait pas sur l’or non plus, mais elle avait bien les moyens de le faire. Il lui suffisait de courtiser quelques riches notables du coin et bientôt, sa fortune ne serait plus une idée mais une réalité. Cependant l’argent en soi ne l’intéresser pas. Du moment qu’elle avait ce qu’il fallait pour s’occuper des enfants, le reste n’était que secondaire. L’otarie blanche reporta son attention sur son vis-à-vis.

Comme ça, le petit Skriff souhaitait aussi avoir son île. C’était une bien étrange coïncidence, étant donné qu’Aria était justement à la recherche de quelques simples d’esprits pour l’aider à trouver une île puis la réclamer pour elle-seule. Peut-être pourrait-elle recruter le Lougaroc étrange, avec un peu de chance ? Mais le jeune semblait déterminer à posséder ses propres terres en quelque sorte. Elle devait en avoir le cœur net.

▬ « Tu sais, je suis aussi à la recherche d’une île. Je voudrais la gouverner afin que les enfants puissent y vivre en toute sécurité et en toute liberté. Tu aimerais te joindre à moi dans cette quête mon enfant ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Mar 16 Mai - 22:45
L'ordre eut l'effet d'une douche froide et les années d'entraînement au mensonge de la part de Skriff ne lui permirent pas de cacher la violente grimace d'agacement qui s'inscrivit sur son visage. Non seulement elle lui donnait un ordre, mais en plus elle l'appelait enfant ! Comme s'il était un gamin... Il savait parfaitement se débrouiller sans elle, et il parlait comme il le souhaitait, non mais... ! Pour qui elle se prenait, elle, à lui donner ses impératifs comme ça, alors qu'il n'avait même pas encore dit quoi que ce soit pour l'accepter comme tutrice ?! Il hésita à s'emporter et à lui dire qu'elle n'était qu'une salope manipulatrice et qu'il était bien loin d'être dupe, mais il se retint et étouffa sa colère autant qu'il le put, pour essayer de se détendre même si elle avait évidemment remarqué son emportement. « J'parle comme j'veux, eh, » grogna-t-il enfin. « Ils méritent le nom qu'j'leur donne. »

La continuation ne fit qu'ajouter plus d'eau à son moulin. Son don avait un rapport avec l'apparence physique qu'elle renvoyait d'elle-même, et elle en usait à volonté pour pouvoir se jouer des autres... Même s'il n'avait pas eu la capacité de voir son Persona, il aurait immédiatement deviné qu'il y avait quelque chose de louche chez elle. Le Persona de l'Oratoria semblait satisfait de voir qu'il tombait dans son piège malgré ses rares écarts. Pire encore, il s'avérait curieux, s'approchant presque du visage du Lougriff alors qu'elle l'interrogeait, pour essayer de lire en lui. Il savait qu'il n'avait lui-même aucun Persona, et qu'elle ne pouvait que lire les émotions qu'il renvoyait ; il allait falloir qu'il soit prudent. Un peu plus lentement cette fois-ci, il marmonna : « C'est gentil mais... j'vais r'fuser l'offre, hein. J'préfère faire mon p'tit bonhomme de ch'min sans avoir à dépendre de quelqu'un d'autre. J'aime pas m'sentir endetté envers une personne, surtout quand elle agit de bon cœur. »

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Jeu 18 Mai - 10:56


Si l’Oratoria avait bien en horreur quelque chose, ce fut qu’on lui manqua de respect dans un premier temps. Elle était plus âgée que le Lougaroc, il n’avait donc aucunement le droit de contester ses ordres, aussi minimes fussent-ils. L’otarie blanche soupira. Ce comportement venait sans doute de tout ce temps dans les rues, sans aucune éducation ni règlement. Et tout ceci avait tendance à la mettre en colère. On ne contestait pas ses ordres impunément. Cependant, même si il était déjà plus vieux que la moyenne avec laquelle elle appréciait être, Skriff restait un enfant aux yeux d’Aria.

▬ « Tu devrais faire attention quand tu parles à tes aînés. D’autres que moi pourraient mal le prendre.»

C’était vrai que dans son cas, la demoiselle n’irait pas jusqu’à la correction corporelle. Mais Aria savait de d’autres adultes n’auraient pas hésité pour remettre l’enfant à sa place. Il n’empêchait que maintenant, la femelle était encore plus sur ses gardes. L’individu rouge n’allait pas être facile à manipuler, peut-être même qu’elle n’y parviendrait pas. Et cela la frustrer drôlement. Peut-être un peu trop même. Son côté autoritaire et maniaque semblait reprendre le dessus avec violence, malgré qu’elle ne souhaitait pas voir le jeune en subir les conséquences.

▬ « Mais dis-moi, tu as l’air sûr de toi. Tu as déjà des idées, pour refuser une offre aussi intéressante que la mienne ?»

Ça aussi, c’était quelque chose que l’otarie n’appréciait pas. Pour le moment, la conquête des îles n’étaient pas encore un enjeu si important. Les explorations avaient bien lieu, mais tout le monde était encore tourner vers Voltyro. Aria ne souhaitait pas avoir de concurrent quant à l’aboutissement de son rêve. Elle aurait son île, la première, avant tous les autres ! Quitte à devoir saboter le travail de ses adversaires, tous les coups étaient permis. Y compris les menaces.

▬ « Si c’est le cas, je ne pourrais que te conseiller de ne pas te mettre au travers de ma route, jeune homme.»

Elle insista bien sur la nouvelle appellation : puisqu’il ne souhaitait pas être un enfant, Aria le traiterait en adulte. Avec tout le changement de comportement qui allait avec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Esprit Vital
Race:
Don: Vision Persona
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 16
Localisation : Coloreros
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Jeu 18 Mai - 13:14
Les menaces se faisaient de plus en plus évidentes et Skriff se tenait à prêt à faire usage de Riposte si cela s'avérait nécessaire. L'excitation et l'énervement de son Persona étaient de plus en plus perceptibles et ce qui semblait pour le moment n'être que des paroles voilées deviendrait bientôt suffisamment offensif pour qu'elle s'en prenne à lui physiquement, même si elle hésitait. À sa question, il n'eut pas besoin de bien attendre pour répondre. « Nah. Mais j'préfère y aller au feeling plutôt que de devoir compter sur les autres. J'ai toujours eu un sale penchant pour la rébellion, vous savez. » Son sourire s'agrandit. Le message allait passer cette fois-ci.

L'accentuation de la menace et le changement d’appellation confirma les doutes de Skriff. Il venait de s'en faire une ennemie. Ce n'était pas la première et ne serait pas la dernière, mais elle restait profondément dangereuse. Il était seul et isolé au milieu du champ ; si elle décidait de s'en prendre à lui, elle aurait tant l'avantage du type que celui de l'expérience. Son Persona s'était désintéressé de lui ; elle avait probablement compris qu'elle ne pourrait pas se servir de lui.
« Bah, pourquoi être aussi possessive ? Y en aura pour tout l'monde, vous savez... » Il ricana avant de reprendre : « Enfin, j'vous souhaite bien du courage. »

_________________

Skriff vous provoque en Hardcore Red (#B73F47)
~ Fiche de Personnage ~
~ Thème Musical ~

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Identité
Talent: Torrent
Race:
Don: Changeline : elle peut créer instentanément du maquillage et des vêtements sur son corps
Pedoria
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 23
Localisation : A la recherche de la Maison
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz Mar 20 Juin - 12:21


La colère de la demoiselle ne faisait plus aucun doute. Sa noble queue de poisson se balançait de droite à gauche, frappant parfois le sol avec hargne. Parfois avec douceur. Aria ne souhaitait pas engager le combat avec le jeune loup rouge, mais il fallait bien avouer que leurs deux caractères ne semblaient vraiment pas faits pour s’entendre. Etrangement, l’Oratoria se sentait très agitée, plus que nécessaire. Surement un coup de l’énervement tout simplement. Sa première tentative était un échec, mais cela ne faisait que lui donner du courage pour la suite.

Les paroles suivantes de Skriff ne firent que confirmer cet échec, rendant de plus en plus nerveuse la type Eau. Un instant, l’envie de lui mettre une correction passa dans son esprit. Elle pourrait, elle qui avait l’avantage du type et de l’expérience. Mais ce n’était pas réellement le genre d’Aria, de profiter ainsi des faiblesses des autres. Enfin, surtout qu’en général elle s’arrangeait pour que d’autres fassent le sale boulot à sa place. Non, aujourd’hui elle ne ferait rien contre Skriff.

▬ « Je te conseille de ne pas te mettre en travers de ma route, jeune loup. Ou la prochaine fois, notre rencontre sera plus explosive, je te l’assure. »

Puis sans attendre, la belle blanche et bleue fit demi-tour, retournant vers la ville. Elle avait besoin de changer d’air, de se changer les idées. Un verre dans un bar, pourquoi pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cueillette de Ceriz
Revenir en haut Aller en bas
Cueillette de Ceriz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Récolte et conservation des plantes médicinales
» La cueillette
» Bucheronnage, cueillette et pêche
» Cerisier / Cerisier Pastel
» Mission Classique : Viva l'Italia ! [Toutes plateformes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aftermath :: Fin :: Liens du passé :: RP terminés-
Sauter vers: