AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum ouvre ses portes à tout le monde ! C'est le moment de s'inscrire !

First day, first foolishness. | feat Diana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: RP: Îles Flottantes :: Luminoza :: Village Lumen
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: First day, first foolishness. | feat Diana Sam 4 Fév - 18:54


La journée était bien entamée pour la jeune Garde. Ce n’était que sa deuxième journée, la première ne remontant qu’au jour d’avant. Edryn y avait alors apprit les principaux principes du Clan Lumen, son fonctionnement et ses coutumes. On lui avait proposé une armure également, ou des armes. Si la Magearna avait dit non à l’amure, son corps en acier en était une de lui-même, pour les armes, elle n’avait pas dit non. Mais n’ayant aucune préférence ni aucune expérience, on lui avait dit que cela attendrait le lendemain.

C’était donc avec une grande impatience que la jeune légendaire s’était levée. Peut-être un peu trop d’impatience justement. Si la matinée s’était bien déroulée, calmement et pleines d’informations et de découvertes, le reste de la journée ne semblait pas aussi bien partie. Plusieurs fois, emportée par la jeunesse et la fougue, Edryn avait causé pas mal de problèmes.

Et quand était arrivé le temps de tester quelques armes, son instructeur n’avait pas été plus loin que l’arc. En effet, dès qu’elle avait eu le bout de bois entre les pattes, la poupée de fer s’était empressée de tendre la corde, d’encocher une flèche et de tirer sans prendre le temps de viser. Résultat, l’arme s’était fichée dans le pied d’un autre novice, l’envoyant directement à l’infirmerie.

Cela remontait à une ou deux heures maintenant, le temps de s’occuper du blessé, de faire quelques papiers aussi et de prévenir sa famille car il était encore jeune. Durant tout ce temps, Edryn était restée sur place, en retrait la tête basse. Elle avait honte bien entendu. Terriblement honte. En regardant ses mains tremblantes, la Magearna pouvait observer la teinte de son aura. Un mélange de bleu et de violet, synonyme de peur et de tristesse. Mais également une grande bande de gris, symbole de sa solitude.

L’instructeur arriva à ce moment-là, si bien qu’elle eut l’occasion de percevoir les émotions de son halo. Rouge colérique. Entièrement rouge. Il était furieux au-delà des mots et au début, il ne dit rien, se contentant d’observer la responsable avec des flammes dans les yeux. Sachant que ça ne servait à rien, mais étant encore une jeune enfant en vérité, Edryn baissa à nouveau les yeux et parla d’une petite voix tremblante.

▬ « Je... Je suis dé-désolée…»

Et c’était vrai ! La totale et franche vérité. Nul doute que sa couleur dominante devait être le blanc à présent, tellement Edryn voulait se montrer sincère. Elle n’avait pas fait exprès et n’avait surtout pas voulu faire mal à un de ses camarades !  Mais entre la joie et l’impatience, mais aussi le stress et l’anxiété, la Magearna s’était emmêlée les pinceaux. Il ne fallut que cela pour mettre le feu aux poudres.

L’Aligatueur qui lui servait d’instructeur lâcha sa terrible colère, hurlant et beuglant à tout vas. Edryn se faisait de plus en plus petite, voulant disparaître comme une petite souris dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chaud Lapiana
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 30/01/2017
Age : 15
Localisation : With the majesty in Luminoza
MessageSujet: Re: First day, first foolishness. | feat Diana Lun 20 Fév - 23:07

Votre regard passe de vos mains ensanglantées à l'enfer en face de vous. Horreur, hurlements, désolation, carnage, apocalypse. Tous ces mots décrivent parfaitement bien la scène qui se trouve devant votre présence. Vous ne voyez ensuite que son sourire et ses iris vairons qui vous consument littéralement sur place. Et c'est alors que la moitié de votre visage se mit à se consumer dans les flammes et votre hurlement de souffrance se mélangeait avec tous les autres cris de terreur.
Vous vous réveillez en sursaut. Des gouttes de sueur perlent votre front et avec lenteur, vous frôlez la moitié de votre visage qui a ressenti cette douleur si atroce. Vous sentez encore cette affliction mais vous ne ressentez aucune blessure. Ah si, votre paupière. Vous touchez cette longue cicatrice qui parcourt votre œil. Vous froncez les sourcils et soupirez longuement avant de vous lever. C'est déjà l'aube et aujourd'hui, vous devez vous occuper des nouvelles recrues. Vous vous approchez du bord de la fenêtre pour pouvoir un instant admirer le paysage. Le clan Lumen se réveille plutôt lentement. Et vous devez aller vous occuper des nouvelles recrues au plus vite. Vous avez sûrement peur d’être en retard. Après tout vous devez bien donner le meilleur exemple possible, non ?

Alors vous vous préparez. Vous brossez votre pelage assez soigneusement, ainsi que vos oreilles. Vous cédez à la tentation de vous faire deux tresses, au moins pour que cela ne vous embête pas durant la journée. Après un très léger déjeuner, vous enfilez votre armure. Cela prends du temps, au vu de la complexité de cette armure. Votre regard hésite un instant à prendre votre bandeau mais vous pensez ne pas en avoir besoin, alors vous le lancez là pour aujourd’hui. Vous pensez un instant à aller voir un forgeron pour des épaulettes. Après tout, c’est bien la seule partie la moins protégée, avec votre tête et vos oreilles. Peut être devriez vous changer cela ? En tout cas, ce n’est pas pour aujourd’hui. Emportant Claymore avec vous, vous sortez de votre petit habitat. Vous vous dirigez automatiquement vers la caserne. Au passage, vous tombez sur un villageois ayant du mal à remonter une charrette. Bien évidemment, vous partez l’aider. Après tout vous êtes là pour ça : aider les autres. Saluant les gardes à l’entrée, vous rentrez ensuite dans cette caserne. Vous avez donc dû vous occuper de plusieurs recrues.

Bien évidemment, vous essayez de regarder chacun d’entre eux. Pour savoir qui ils sont, quelles sont leurs ambitions, leurs spécialités… Tout était bon à savoir. Vous adorez faire connaissance et découvrir de nouvelles personnalités. Vous ne voyez même pas le temps passer, à quel point vous êtes occupée à votre tâche. Seulement, rien n’échappe à votre oreille attentive. Une nouvelle recrue aurait une flèche plantée dans le pied à cause d’une novice ? Vous devez aller voir ça de plus près. Et c’est en entendant les hurlements furieux de l’instructeur que vous savez où aller. Vous vous rapprochez un instant puis, fermant les yeux, vous sondez un instant les deux auras. Plutôt impressionnant, pensez-vous. Vous vous dirigez donc vers cet Aligatueur qui doit faire au moins deux fois votre taille. Pas besoin d’hausser le ton, pas besoin d’utiliser la force, pas besoin de contact physique. Juste un ordre, d’une voix tout à fait ferme, pour ne laisser passer aucune protestation.

« Je m’en occupe. » dites-vous simplement.

Le colosse se tourne vers vous et, en croisant votre regard, il n’osa rien dire. Vous le voyez s’incliner devant vous avant de filer s’occuper des autres recrues sans demander de reste. Votre regard le fixe un instant puis se détourne vers la petite chose devant vous. Elle semble totalement terrorisée. Vous décidez de la réconforter en voyant son visage désolé. Alors vous posez une main sur ce qui semble être son épaule et vous accompagnez vos paroles douces d’un sourire rassurant.

« Capitaine de la garde royale, Diana. Enchanté. Avant que nous allions ailleurs, j’aimerais savoir ton nom. Ensuite nous pourrons s’éloigner pour que tu me racontes ce qu’il s’est passé. Je ne mors pas, je veux simplement aider. C’est d’accord ? » souriez vous, parlant d’un ton chaleureux.

Après tout, elle semble être une bonne personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: First day, first foolishness. | feat Diana Jeu 18 Mai - 14:12


Plus le temps passait, et plus l’instructeur était en colère. Edryn n’osait vraiment plus bouger. Dès qu’elle avait voulu s’expliquer, non pas pour se décharger de sa responsabilité, mais simplement pour prouver qu’elle ne l’avait pas fait exprès. La Magearna ne voulait pas se faire renvoyer, pas après seulement une seule journée et demie ! Cette garde, c’était l’occasion parfaite pour elle : elle pourrait aider les autres, partout sur l’île, sans soucis ! Les problèmes viendraient directement et ainsi Edryn pourrait aider encore plus de monde.

La poupée d’acier avait désactivé son don. L’aura de l’Aligateur n’était qu’un immense concentré de rouge colère et cela lui faisait réellement mal aux rétines. Sans parler du mal de tête qui allait avec, à cause de sa vision soutenue. Pour chasser ce sentiment, elle avait eu la mauvaise idée de fermer les yeux quelques secondes. Mal lui en prit, l’instructeur s’était encore plus énervé, pensant surement qu’elle se moquait de lui.

Persuadée qu’elle allait se faire renvoyer, Edryn avait les larmes aux yeux et commençait à être secoué par des sanglots silencieux. Même sans son don, son empathie naturelle était suffisante pour qu’elle comprenne toute l’étendue de la colère de son interlocuteur. Une colère injustifiée, si on lui avait demandé son avis, mais bon. Et puis, comme un voile calme, un apaisement se fit avec l’arrivée d’une Lockpin.

La nouvelle venue ordonna tout simplement à l’Aligateur de partir et de la laisser gérer cette histoire. Ce dernier n’osant rien répondre, Edryn se permit d’utiliser à nouveau son don afin d’en avoir le cœur net. Pour l’aura du type eau, elle était toujours majoritairement rouge, synonyme de la colère intense qui l’habitée. Mais il y avait aussi une trace de blanc, que la Magearna traduit comme étant de la froideur. Il n’était pas content d’être interrompu très certainement. Et surtout, une pointe de marron. Pour cela, elle n’avait aucun doute : l’instructeur en voulait à la Lockpin de venir lui donner des ordres sur son terrain.

Puis elle se concentra sur la type normal. C’était un résultat aussi différent que le jour et la nuit. L’aura de la lapine était majoritairement grise, symbole de son calme maître. Une bande orange montrait sa grande loyauté au Royaume, un sentiment qui semblait toujours présent dans l’état d’esprit de sa sauveuse. Et enfin, ce qui la calma tout à fait : une fine bande violette, assimilée à la paix. Et comme elle l’expliqua ensuite, Diana ne voulait que connaitre la vérité, sans jugement hâtif.

Au début, Edryn hésitait à répondre. Pour tout dire, elle était un peu angoissée. Et si la Capitaine réagissait avec colère en découvrant ce qui était arrivé ? Et si elle décidait de la renvoyer malgré tout ? Mais tout ce calme fit effet et la Magearna décida de parler, non sans un peu de tremblement dans la voix.

▬ « O-On devait essayer les a-armes aujourd’hui… Et j’étais tellement énervée que… que je n’ai pas attendu que tout soit dégager et j’ai encoché une flèche… Ne sachant pas viser… J’ai blessé un camarade… Mais je vous jure Madame ! Je ne l’ai pas fait exprès ! … Je ne veux pas être renvoyé… »

Elle avait murmuré la dernière phrase, terriblement angoissée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First day, first foolishness. | feat Diana
Revenir en haut Aller en bas
First day, first foolishness. | feat Diana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Diana Rigg HS...
» Passi - Reviens dans ma Vie (Feat. Jacob Desvarieux et Lorenzo Raphael)
» Humour.^^'
» [vente] rois de la mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Aftermath :: RP: Îles Flottantes :: Luminoza :: Village Lumen-
Sauter vers: